Le salon Parfums & Arômes
Programme Edition 2006
Les partenaires 2006
Le Grand Casting
Les Concours
Espace Presse
Edition 2005
Les Ateliers 2005
Les Conférences 2005
Les Conférenciers
Brigitte BOURNY-ROMAGNE
Emilie COPPERMANN
Marc-Antoine CORTICCHIATO
Clarence DUCHESNE
Elisabeth de FEYDEAU
André HOLLEY
Dr Roman KAISER
Jean KERLEO
Francis KURKDJIAN
Annick LE GUERER
Barbara LE PORTZ
Alain PASSARD
Dominique ROPION
Thierry TALOU
Hervé THIS
Les Exposants 2005
Partenaires
Partenaires - Suite
Le Spectacle Olfactif 2005
Les Expositions 2005
Retombées presse 2005
Dossier de presse 2005
Photos du Salon 2005
Contacts
Infos pratiques
Home
Qui sommes-nous?
Offres
Contact
Page d'accueil
Guide du visiteur
Guide des exposants
Service de presse
Partenaires
Liens
Impressum
 



D’origine corse, Marc-Antoine Corticchiato est né au Maroc. Son enfance et son adolescence se sont partagées entre la campagne marocaine, sur les propriétés de ses parents au milieu de leurs cultures d’hespéridés, et le maquis corse, dans la maison familiale située dans le village de Cuttoli Corticchiato, près d’Ajaccio.

Cavalier depuis l’âge de 8 ans, les chevaux prennent très vite une grande place dans sa vie. Passionné de compétitions de sauts d’obstacles, il hésite après son baccalauréat à entreprendre une carrière équestre.

Mais, déjà très jeune il est intrigué par le processus de fabrication de l’odeur dans les plantes. Comment la genèse des parfums s’opère t-elle dans les végétaux ? De quoi proviennent les senteurs des plantes ? C’est indéniablement ces questions récurrentes qui l’ont poussé à réaliser des études de chimie, et plus particulièrement d’analyse chimique des extraits de plantes à parfum jusqu’à un diplôme d’ingénieur, puis un Doctorat de chimie. Le thème de sa thèse de Doctorat a consisté en la mise au point d’une nouvelle technique d’analyse de ces extraits de plantes par Résonance Magnétique Nucléaire du carbone-13 (R.M.N.). Plus tard, il complètera sa formation par l’obtention d’un diplôme de troisième cycle en parfumerie à l’ISIPCA (Versailles). 

Il débute son activité professionnelle en milieu universitaire dans des laboratoires de recherche avec deux principaux axes de recherche : l’analyse des plantes à parfum et leurs méthodes d’extraction. Durant des années, il a pu ainsi acquérir une connaissance intime des matières premières naturelles en les « disséquant ». Ce travail en laboratoire l’a amené également à travailler pour le secteur de l’aromathérapie. La formulation de ces produits, notamment de type biologique, lui a appris à tenir compte d’une double contrainte, olfactive et thérapeutique. Ses principaux travaux sont publiés dans des revues internationales de recherche.

Après plusieurs années de recherche, il intègre un laboratoire de création de parfums dans la région parisienne, Créassence. Là, il peut enfin s’adonner à sa passion et laisser libre cours à sa créativité. Parallèlement, il intervient dans les enseignements de l’ISIPCA.

Exigeant dans le choix des extraits naturels de plantes, il décide de mettre en place en 2001 une unité de production d’huiles essentielles à Madagascar où il se rend régulièrement.

En 2003, il crée sa propre marque, Parfum d’Empire. Car, si sa passion première reste les parfums, il s’intéresse depuis longtemps à l’histoire, et plus particulièrement à l’histoire des différents empires. C’est donc naturellement qu’il a eu envie de rapprocher ces deux mondes. Ce sont plus particulièrement les univers olfactifs des différents Empires qui l’intéressent  : les parfums portés à l’époque, mais également l’ambiance olfactive générale qui pouvait y régner.

 

 
Top