Le salon Parfums & Arômes
Programme Edition 2006
Les partenaires 2006
Le Grand Casting
Les Concours
Espace Presse
Edition 2005
Les Ateliers 2005
Les Conférences 2005
Les Conférenciers
Brigitte BOURNY-ROMAGNE
Emilie COPPERMANN
Marc-Antoine CORTICCHIATO
Clarence DUCHESNE
Elisabeth de FEYDEAU
André HOLLEY
Dr Roman KAISER
Jean KERLEO
Francis KURKDJIAN
Annick LE GUERER
Barbara LE PORTZ
Alain PASSARD
Dominique ROPION
Thierry TALOU
Hervé THIS
Les Exposants 2005
Partenaires
Partenaires - Suite
Le Spectacle Olfactif 2005
Les Expositions 2005
Retombées presse 2005
Dossier de presse 2005
Photos du Salon 2005
Contacts
Infos pratiques
Home
Qui sommes-nous?
Offres
Contact
Page d'accueil
Guide du visiteur
Guide des exposants
Service de presse
Partenaires
Liens
Impressum
 



Conférence du Dr. Kaiser

N.B. La conférence sera en anglais (voir texte plus bas) avec traduction en français

La Nature ayant toujours établi les critères qui guident nos appréciations olfactives, il est logique d'aller y chercher de nouvelles molécules et de nouveaux parfums.

Au début des années 1970, nous avons commencé, chez Givaudan, à mettre au point de nouvelles méthodes qui ne détruisent pas la Nature, pour capturer des microéchantillons de différentes senteurs naturelles, telles qu'elles sont perçues par le nez humain. Le but de cette démarche était de découvrir non seulement de nouvelles molécules, mais aussi de nouveaux parfums en parvenant à les obtenir par synthèse. Depuis lors, cette approche baptisée "headspace" n'a cessé d'être améliorée et de donner lieu, au cours des dix dernières années, à des expériences sur le terrain, dans des conditions extrêmes, telles que celles qui prévalent, par exemple, dans les forêts tropicales. L'utilisation de ces techniques, depuis 25 ans, nous a permis d'étudier plus de mille neuf cent parfums de fleurs, de plantes, de fruits, de bois et même de racines, choisis parmi les  neuf mille espèces de végétaux odorants évalués au cours de la même période. Des publications, notamment sur le parfum des orchidées et des cactus, et plus généralement sur des composants volatiles nouveaux ou rares, présents dans les senteurs florales les plus diverses découvertes dans les forêts tropicales, donnent un aperçu de ces études.

La recherche de ces fragrances nous a conduits à explorer une grande diversité de biotopes dans le monde entier, comme en témoigneront une série d'exemples à la fois en images et en senteurs. Nous commencerons notre tour du monde des fragrances par une petite île, située à 600 km au sud de Tokyo, puis nous poursuivrons par la zone montagneuse du nord-ouest du Yunnan, pour atteindre la Papouasie-Nouvelle-Guinée qui a été le théâtre de l'une de nos expéditions les plus aventureuses (en février 2001). Après une étape en Inde méridionale où les senteurs revêtent une portée spirituelle et culturelle (avril 2003), nous ne manquerons pas de faire un petit détour par les montagnes suisses. Enfin, nous évaluerons certaines des nombreuses senteurs fascinantes que nous avons découvertes au cours de nos expéditions audacieuses dans les forêts tropicales d'Amazonie, d'Afrique Occidentale et de Madagascar.

L'auditoire aura la possibilité d'évaluer olfactivement douze senteurs qui sont des reconstitutions proches de la nature.

Version anglaise 

Nature has always set the standards for our olfactory judgments and, therefore, it is only logical to search in nature for new scent molecules and new scent concepts.

In the early 70ies we at Givaudan started to develop new non-destructive methods to trap all types of natural scents as micro-samples in a quality as perceived by the human nose. The aim of this project was to find new scent molecules as well as new scent concepts and to make them synthetically available.  Since then this so-called headspace approach has been continuously improved and has been specially adapted over the past 10 years to field experiments under extreme conditions as they exist e.g. in rain forests.  By applying these methods over the past 25 years, we investigated more then 1900 flower, plant, fruit, wood or even root scents, a selection from 9000 species of scented plants evaluated during this time.
Publications e.g. on the scent of orchids, on the scent of cacti and more generally on new or uncommon volatile compounds in the most diverse floral scents and on scents found in rain forests give a partial illustration of these investigations.

The search for these scents brought us to the most diverse biotopes around the world as illustrated by a series of visually and olfactorily supported examples. We will start our fragrant journey around the world on a small island 600 km south of Tokyo and continue via the Northwestern Highlands of Yunnan to Papua New Guinea which was one of our most adventurous expeditions (February 2001). After a stop in Southern India to look for scents of spiritual and cultural importance (April 2003) we should not miss to pay a short visit to the Swiss mountains. Finally, we will evaluate some of the many fascinating scents which we found during adventurous expeditions in the rain forests of Amazonia, tropical West
Africa and Madagascar.

As an olfactory illustration the audience will be able to evaluate 12 of the discussed scents as close-to-nature reconstitutions.


.....................................................................................................

Roman Kaiser est né en 1945 à Kirchberg, dans le canton de Saint Gall, en Suisse. Après avoir étudié la chimie à l’Institut Universitaire Technique de Winterthur, il entre, en 1968, au Centre de Recherche de Givaudan à Dübendorf, près de Zürich, comme chimiste pour les parfums et les arômes. Ses travaux portent principalement sur l'étude et la reconstitution d'huiles essentielles, d'absolus et d’arômes identique nature, ainsi que sur la reconstitution de matières premières en produits de synthèse. Depuis 1975, il se consacre surtout à reconstituer toutes sortes de senteurs naturelles en matières premières de synthèse à l'aide des techniques du "headspace" et d’autres méthodes d'analyse complémentaires. Les résultats d'une cinquantaine de ses recherches ont été publiés dans des revues spécialisées. Il est également l'auteur d'un ouvrage intitulé "The Scent of Orchids" («Le Parfum des Orchidées») qui présente les recherches olfactives et chimiques qu’il a effectuées sur plus de cent soixante espèces.

Roman Kaiser a reçu le Prix Roche de la Recherche en 1988 et a été nommé Docteur Honoris Causa en Sciences Naturelles par l'Institut Fédéral Suisse de Technologie (ETH) de Zürich, en 1995.

A ses moments libres, Romain Kaiser observe avec passion la nature sous toutes ses formes, les "senteurs végétales" demeurant toutefois, pour lui, un sujet privilégié.


Roman Kaiser was born in Kirchberg, Canton St. Gallen (Switzerland) in 1945. He studied chemistry at Winterthur Technical College, and in 1968 he joined the Givaudan Research Centre in Dubendorf, near Zurich, as a fragrance and flavour chemist. His work at Givaudan has focused on investigating and reconstituting essential oils, absolutes and similar natural products as well as synthesizing natural scent components; since 1975 he has worked primarily on the investigation and reconstitution of all types of natural scents using 'headspace' techniques including complementary analytical methods. In over 50 cases, the results of these investigations have been published in specialist journals. He is also the author of a book entitled "The Scent of Orchids" summarizing the olfactory and chemical investigations of over 160 species.

In 1988 he was awarded with the Roche Research Prize and in 1995 the Swiss Federal Institute of Technology (ETH) Zurich has bestowed on Roman Kaiser an honorary doctorate in natural sciences.

In his spare time, Roman Kaiser is a passionate observer of all aspects of the natural world, though the 'plant scent' phenomenon is clearly of special significance to him.

 
Top